Union Nationale des Syndromes d’Ehlers-Danlos

Soutenez la recherche

Rejoindre l'association

ADHESION
Menu

Voici le protocole à lire et à faire suivre à vos anesthésistes :

L'anesthésie avec un Syndrome d'Ehlers-Danlos ?

En raison d'une fragilité des tissus, d'un risque hémorragique, il faut prendre des précautions en cas d'anesthésie:

Protocole anesthésie
Anesthésie et prise en charge périopératoire.Lire la suite

Il faut éviter les injections intramusculaires, les anesthésies locorégionales, l'abord de veines profondes et d'artères (comme avec les gaz du sang). Préférer l'écho-guidage.

Il faut pratiquer  l'intubation le plus atraumatique possible en raison du risque d'hématome.

Pour les personnes atteintes du SED hypermobile, ou du SED classique il existe un risque de luxation de l'articulation temporo-maxilaire, d'une possible luxation de la trachée.

Maintenir la pression de ventilation basse pour minimiser le risque de pneumothorax et préférer la ventilation spontanée. Vérifier un bon relâchement musculaire afin d'éviter là encore les luxations articulaires très nombreuses dans le quotidien du malade SED hypermobile, SED classique. Il faut également pour les mêmes raisons faire attention lors de l'installation sur la table d'opération. Des épanchements pleuraux postopératoire sont souvent associés.

Les anesthésiants sont assimilés plus rapidement , ont une action locale diminuée.

Risque de déhiscence cicatricielle.

Prévenir la constipation (laxatifs)

Une anesthésie n'est jamais anodine, des précautions sont donc à prendre.

Page mise à jour le 6 Avril 2017

 

 

Vous pouvez faire un Don, souscrire une adhésion : Un reçu fiscal de référence vous sera adressé en retour.

Adhésion

Ensemble construisons notre futur proche...