Union Nationale des Syndromes d’Ehlers-Danlos

Soutenez la recherche

Rejoindre l'association

ADHESION
Menu

Les troubles du spectre de l'hypermobility (HSD) sont un groupe de conditions liées à l'hypermobilité articulaire (JH).
Les HSD doivent être diagnostiqués après que d'autres réponses (diagnostics) possibles soient exclus, comme l'un des syndromes Ehlers-Danlos (EDS), y compris le SED hypermobile (SEDh).

Les HSD, tout comme SEDh, peuvent avoir des effets significatifs sur notre santé. Quels que soient les problèmes qui se posent, quel que soit le diagnostic, il est important que ces effets soient gérés de manière appropriée et que chaque personne soit traitée comme un individu.
Les HSD et le SEDh peuvent être égaux en terme de sévérité, mais plus important, les deux ont besoin d'une prise en charge et d’une validation et des soins similaires.

Les mécanismes :
L'hypermobilité articulaire est un terme qui décrit la capacité des articulations à se déplacer au-delà des limites normales. Elle peut exister par elle-même ou faire partie d'un diagnostic plus complexe.
Ceux qui ont une hypermobilité articulaire sur quelques articulations (moins de cinq) ont une hypermobilité articulaire localisée (LJH).

Ceux d'entre nous présentant une hypermobilité articulaire dans cinq articulations ou plus sont décrits comme ayant une hypermobilité articulaire généralisée (GJH). Contrairement à LJH, le GJH est plus souvent quelque chose avec lequel nous naissons et il peut-être probablement hérité, même si des formes acquises de GJH existent (formation comme la danse, maladies inflammatoires ou dégénératives répandues des articulations, tissus musculo-squelettiques et nerfs et hypothyroïdie et autres affections endocriniennes).
Il existe d'autres types de JH :
L'hypermobilité articulaire périphérique : est une forme qui affecte les mains et / ou les pieds seulement. Il est fréquent chez les nourrissons, les tout-petits et les enfants, chez qui il est habituellement léger ou n'a aucun effet sérieux.
Une autre est proposée pour les personnes âgées qui ont progressivement perdu le JH, appelé hypermobilité articulaire historique.

L'hypermobilité articulaire va du JH au GJH asymptomatiques au SEDh dans le cadre du SED.
Le long de ce continuum, le trouble du spectre général localisé (L-HSD), le trouble du spectre d'hypermobilité périphérique (P-HSD), le trouble du spectre d'hypermobilité historique (H-HSD) et le désordre généralisé du spectre d'hypermobilité (G-HSD).   

Le HSD (G-HSD) généralisée :
Le GJH évaluée objectivement (par exemple par le score de Beighton) plus une ou plusieurs manifestations musculosquelettiques secondaires identifiées ci-dessous.
Le modèle et la sévérité de l'atteinte musculo-squelettique devraient être soigneusement évalués afin d'explorer la possibilité du SEDh à part entière.   

Le HSD périphérique (articulaire) :

Le JH limité aux mains et aux pieds plus une ou plusieurs manifestations musculo-squelettiques secondaires.   

Le HSD localisé articulaire :
Le JH touche une articulation isolée ou à un groupe d'articulations, plus une ou plusieurs manifestations musculo-squelettiques secondaires liées à l'articulation hypermobile.   

Historique :

Les HSD (H-HSD):
Le GJH autodéclaré (historique) avec un score de Beighton négatif plus une ou plusieurs manifestations musculo-squelettiques secondaires. L'examen physique visant à exclure les autres diagnostics de G-HSD, P-HSD et L-HSD ainsi que d'autres conditions rhumatologiques est obligatoire.


Traduction en français UNSED copyright® (si vous copiez vous devez citer la page en mettant le lien de l'UNSED) ehlers-danlos.com/what-is-hsd/

 Les critères, les diagnostics : www.unsed.org/pages/la-maladie/diagnostic.php

Page mise à jour le 6 Avril 2017

Vous pouvez faire un Don, souscrire une adhésion : Un reçu fiscal de référence vous sera adressé en retour.

Adhésion

Ensemble construisons notre futur proche...

 


Très important à lire cliquez "lire la suite":

Manifestations musculosquelettiques secondaires
Lire la suite...