Union Nationale des Syndromes d'Ehlers-Danlos

Soutenez la recherche

Rejoindre l'association

Adhésion
Menu

Les tissus parodontaux et la muqueuse buccale La maladie parodontale est une maladie inflammatoire des tissus de soutien des dents.

Luxation de la mâchoire avec les SED :

Les SED et d’autres syndromes d’hypermobilité articulaire généralisée peuvent avoir un impact sur la système masticatoire.
Le système masticatoire se compose des dents et du parodonte (tissus autour des dents), les mâchoires, l'articulation temporo-mandibulaire (ATM), la langue, la muqueuse et l'innervation et la vascularisation de ces tissus.

Les Troubles temporomandibulaires (TMD) est un terme générique qui englobe un certain nombre de conditions cliniques impliquant les muscles masticateurs, l’ATM et les structures associées.

Comprendre : L'ATM se compose de la fosse mandibulaire et de l'éminence articulaire, du condyle mandibulaire. et le disque articulaire
il se compose de se compose de cartilage fibreux, Chez les patients souffrant de SED, les dents, les tissus parodontaux et la muqueuse buccale sont impliqués car le tissu conjonctif est défectueux.

Chez les patients atteints de SED hypermobile, Les TMD sont répandus. Étant donné que les signes et symptômes des DTM sont très répandus dans la population (50% de la population générale), elles ne sont pas une caractéristique du SED.

Cependant il existe un type de SED: le SEDp (le SED parondontal) www.unsed.org/pages/les-sed/diagnostic.php

Les SED en tant que trouble du tissu conjonctif caractérisé par une hypermobilité articulaire a également un impact sur l'ATM et les muscles masticateurs. Les  luxations sont récidivantes avec une limitation de l'amplitude de mouvement.

Il arrive malheureusement que la mâchoire se luxe et que l'on soit dans l'incapacité à la remettre en place soi même. La seule solution est daller aux urgences pour une anesthie afin de pouvoir remettre la mâchoire dans son axe.

(La luxation de l'ATM : le condyle mandibulaire glisse au-delà de l'éminence articulaire et est fixé sur la face antérieure de cette éminence de l'ATM.)

Dans ces situations aiguës douleur de l'articulation, cela  peut être causée par une nociception provenant de la capsule ou du disque postérieur innervé. Les muscles masticateurs peuvent devenir douloureux en raison du muscle attelle. Dans le déplacement du disque antérieur chronique sans réduction, l’ouverture de la bouche peut augmenter progressivement jusqu'à 35-40 mm, toujours limité par rapport à la bouche préexistante ouverture.

Avec le SED,  une arthrose secondaire des ATM pourrait en résulter. L'arthrose peut entraîner une mobilité altérée de la mandibule et une arthralgie (douleur articulaire).

Un son plus grinçant (crépitation) peut être perçu par le patient et parfois entendu parles autres.

Une arthralgie bilatérale des ATM est constatée également.
La mastication est douloureuse : mâcher de la nourriture dure et abondante fait mal.Le bâillement est également douloureux est génère des luxations. Il faut controler chaque baillement afin de ne pas ouvrir la bouche en grand au risque de luxer la mâchoire.

A ce jourqu'il n'est pas encore certifié que l'hypermobilité généralisée est associée au TMD car La luxation de l'ATM peut survenir sans hypermobilité systémique
 

(Un des signes indiquant une hypermobilité dans le système masticatoire est le «signe de Gorlin»: il suffit de toucher le bout du nez par le bout de la langue.)

Avec les SED, on peut développer des maux de tête chroniques ou récurrents. Les personnes atteintes d'un type de SED avec une fragilité vasculaire présentent un risque accru de céphalée soudaine secondaire à une maladie cérébrovasculaire. En particulier, des céphalées aiguës peuvent survenir avec ophtalmoplégie ou acouphène dû à une fistule caverneuse-carotidienne spontanée directe lié au SED.

Si la douleur inflammatoire existe, les médicament non stéroïdien comme les anti-inflammatoires font partie du traitement, MAIS ils sont contre-indiqués dans le SED vasculaire, car ces médicaments augmentent le temps de saignement, contrairement aux anti-inflammatoires.

En cas de douleur myofasciale, les antidépresseurs à faible dose en tant que modulateurs de la douleur peuvent aider à modifier et à atténuer la composante neuropathique de la douleur.

La kinésithérapie peut être très efficace en cas de douleurs myofascial, surtout si la douleur est ressentie non seulement dans le système masticatoire, mais aussi dans le cou et ceinture d'épaule. Les programmes d’exercices à domicile consistent en une correction de la posture (mandibule, langue, tête).
 


La douleur myofasciale est chronique, principalement la douleur locale ou régionale fluctuante dans le visage et la mâchoire.

La douleur peut être transmise à d'autres zones telles que les dents, la tête et le cou

Les patients souffrant de douleurs myofasciales ressentent leurs muscles comme étant fatigués, raides et fatigués, et moins puissant. Les mouvements et surtout l'étirement des tissus musculaires provoquent des douleurs.

La douleur myofasciale peut également être associée à hypermobilité de l'ATM.

 

Page mise à jour le 6 Aout 2018

Vous pouvez faire un Don, souscrire une adhésion : Un reçu fiscal de référence vous sera adressé en retour.

Agissons ensemble maintenant :

Adhésion

Faire un Don :

 


 

- Palais haut et étroit ; dents serrées ;

- Caries et fractures des dents ;

- Douleurs lors de travaux dentaires malgré l'anesthésie locale, fragilité des muqueuses buccales


 En cas de TDM il faut éviter :

  • de mordre avec les dents de devant
  • de mastiquer un stylo
  • de mordre une pomme à pleine dents
  • de se ronger les ongles
  • de mâcher un chewingum
  • de serrer les dents (pour la nuit porter une goutière)
  • garder les lèvres jointes et la langue vers le haut (la pointe touche le palais juste derrière les incisives)
  • eviter de se mordre les lèvres, de se mordre l'intérieur des joues ou de la langue
  • eviter de manger des aliments durs comme le pain, un steack  (on coupe des petits morceaux !)

Et surtout eviter de bailler la bouche grande ouverte!


 
Recommandations pour le dentiste

Attention au degré d'ouverture de la bouche afin d'éviter les luxations.

En cas de traitement prolongé, le patient doit être autorisé à fermer la bouche régulièrement. des traitements simples au lieu de multiples par séance sont conseillés.

Faire attention au cours du traitement d'un patient souffrant d'un SED hypermobile, que le patient positionne la tête et le cou de manière confortable (au prix d'une posture de travail plus confortable pour le dentiste.)


L'anesthésie pour traitement dentaire peut être moins efficace que prévu. Une prescription antibiotique doit être envisagée pour toutes procédures chirurgicales.

Une manipulation soigneuse dans la cavité buccale et utilisation des moyens non traumatiques dans les procédures de soins aideront à prévenir les traumatismes des tissus avec un temps de guérison retardé et une tendance accrue aux saignements.

La radiographie panoramique est la modalité d'imagerie doit être un premier choix avant tout soins.

Pendant le traitement avec des appareils orthodontiques, le la vulnérabilité des tissus buccaux doit être prise en compte