Union Nationale des Syndromes d'Ehlers-Danlos

Soutenez la recherche

Rejoindre l'association

Adhésion
Menu


UNSED / Document version française déposée copyright ®/ American Journal of Medical Genetics Part C (Seminars in Medical Genetics) 175C:8–26 (2017)  / contact@unsed.org / http

 

Le SED Musculocontractural (SEDmc)

Transmission:  Autosomique récessif

Critères Majeurs :

  1. Contractures congénitales multiples, caractéristiques de contractures adduction-flexion et/ou Pied bot varus équin
  2. Traits cranio-faciaux caractéristiques, qui sont évidents dès la naissance ou au début de la petite enfance (FN1)
  3. Particularités cutanées caractéristiques, y compris hyperextensibilité de la peau  (FN2),  tendance facile aux ecchymoses, fragilité cutanée avec cicatrices atrophiques, rides palmaires accrues.

Critères mineurs:

  1. Dislocations récurrentes/chroniques
  2. Déformations du pectus (plat, excavé)
  3. Déformations rachidiennes (scoliose, cyphoscoliose)
  4. Singularité des doigts (coniques, élancés, cylindriques)
  5. Déformations progressives des pieds bots (valgus, planus, cavum)
  6. Hématomes sous-cutanés de grande taille
  7. Constipation chronique
  8. Diverticulose colique
  9. Pneumothorax/hémopneumothorax
  10. Néphrolithiase/cystolithiase
  11. Hydronéphrose
  12. Cryptorchidie chez les individus mâles
  13. Strabisme
  14. Erreurs de réfraction (myopie, astigmatisme)
  15. Glaucome/ pression intraoculaire élevée

Critères minimaux évocateurs du SEDmc:

À la naissance ou à la petite enfance : Critères  majeurs (1) -contractures  multiples  congénitales ET (2) traits cranio-faciaux caractéristiques-

À l'adolescence et à l'âge adulte : Critères  majeurs (1) -contractures multiples congénitales ET (3) particularités  cutanées caractéristiques.

Le test moléculaire de confirmation est obligatoire pour établir un diagnostic définitif.


Bases moléculaires :Le SEDmc est causé par des mutations bialléliques dans CHST14, codant pour D4ST1, un gène a un seul-exon codant pour la carbohydrate sulfotransférase 14 ou dermatane 4-O-sulfotransférase 1, une enzyme  impliquée dans la biosynthèse du GAG dermatane sulfate. Il catalyse la 4-O-sulfatation de la N-acétylgalactosamine  (GalNAc) dans la séquence 'acide L-iduronique(IdoA) -GalNAc', immédiatement après épimérisation de l'acide D-glucuronique  (GlcA) en IdoA par la dermatane sulfate épimérase (DSE).

Quelques mutations ont été identifiées dans le gène DSE, codan  pour DSE, chez des patients ayant un phénotype similaire.

Si vous utilisez la traduction en français,veuillez informer qu'elle est réalisée par l'UNSED dans tous vos moyens de communications.


Page mise en ligne le 8 février 2019.

 

Vous pouvez faire un Don, souscrire une adhésion :

Un reçu fiscal de référence vous sera adressé en retour.

Agissons ensemble maintenant :

Adhésion

Faire un Don :


Notes de bas de page

  1. Traits cranio-faciaux caractéristiques incluant :  grande  fontanelle, hypertélorisme, fentes palpébrales courtes et inclinées, sclérose bleue, nez court avec columelle hypoplastique, oreilles basses et tournées, palais  haut,  philtrum long, lèvre supérieure fine et vermillon, petite bouche,micro-rétrognathie.
  2. Pour la définition de l'hyperextensibilité de la peau, voir les  critères relatifs au "SED classique"
  3. Les caractéristiques phénotypiques chez les trois patients signalés ayant une déficience en DSE semblent être plus modérées que chez les patients atteints d’un SED causé par la déficience en D4ST1, mais l'identification de patients supplémentaires présentant défauten DSE est nécessaire pour confirmer cette corrélation.

 

Vérification du diagnostic : Le criblage moléculaire par séquençage ciblé d'un panel de gènes qui comprend CHST14et DSE est  indiqué. Un tel panel de gènes comprend également d'autres gènes associés à des phénotypes qui se chevauchent cliniquement avec le mcSED, tels que PLOD1, FKBP14, ZNF469, PRDM5, B4GALT7, B3GALT6  et  SLC39A13.  Alternativement, un WES peut être effectué. Quand aucune mutation causale n'est identifiée, ou une  seule,  cette approche devrait être complétée par une stratégie de détection d’unVCN (polymorphisme  à variabilité du nombre  de  copies) en vue de mettre en évidence d’importantes suppressions ou duplications dans ces gènes.L'absence de ces résultats de confirmation n'exclut pas le diagnostic de SEDmc, car des types spécifiques de mutations (mutations  introniques, par exemple) peuvent ne pas être détectés par les techniques moléculaires de diagnostic standard. Dans le cas où aucune mutation CHST14 ou DSE n'est identifiée, des diagnostics alternatifs devraient être envisagés